in

Coronavirus : Google et Apple travaillent sur une application de traçage des porteurs du virus

Google et Apple ont décidé de s’associer pour trouver une solution à la pandémie de coronavirus et protéger les populations.

Les deux géants de technologie veulent développer un logiciel commun basé sur la technologie Bluetooth « dans le but d’aider les gouvernements et les agences de santé », sans oublier la confidentialité et la sécurité des utilisateurs.

Google veut rendre les mises à jour Android plus faciles que jamais

Dans un communiqué de presse, ils ont indiqué que dans le courant de mai seront publiés « des API permettant l’interopérabilité entre les appareils Android et iOS à travers l’utilisation des applications des autorités de santé publique ». 

Une application sera ensuite disponible pour tous via les stores respectifs des OS afin de proposer une solution plus solide.

Deux personnes ayant téléchargé l’application se trouvant à proximité l’une de l’autre, leurs téléphones échangeront aussitôt des clés d’identification anonymes via « Bluetooth LE » mises à jour toutes les 15 minutes. 

Google apporte 800 millions de dollars dans la lutte contre le Covid-19

Si l’un d’eux est diagnostiqué positif au Covid-19, il n’aura alors qu’à entrer le résultat de ses tests dans l’application. Avec son approbation, ses clés d’identification rendues anonymes seront envoyées sur un serveur et stockées 14 jours.

D’après FrAndro, l’application permettra de télécharger régulièrement la liste des clés de personnes contaminées. Ainsi, une personne sera informée si elle est entrée en contact avec l’une d’elles, en gardant secret l’identité du contaminé.

Le reste des informations sur la démarche à observer seront alors affichées sur l’application.

Apple annonce « des pénuries d’iPhone » à cause du coronavirus

Par ce système Google et Apple veulent aider à tracer les individus porteurs du coronavirus le plus rapidement possible sans dévoiler personne.

Pour s’assurer qu’aucune collecte de données ne soit possible, l’évolution du travail sera régulièrement publiée. Par le même coup, ils pourront procéder à des analyses via l’avis de tierces personnes.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Coronavirus : le Cameroun autorise la production de la chloroquine

Turquie / Coronavirus : la barre des 1000 morts franchie