in

Coronavirus : Karl-Anthony Towns, la star de la NBA en deuil !

Il y a de cela quelques semaines, la NBA a suspendu les activités sportives, les basketteurs de haut niveau sont au repos forcé. Karl-Anthony Towns est un joueur très apprécié par ses coéquipiers. Sa mère était la personne qu’il aimait le plus, son décès est un grand vide dans sa vie. Le covid-19 est une ‘’sale’’ pandémie, elle vous arrache un parent que vous affectionnez, dit la star. La jeune star de la NBA s’adonne à des déclarations.

Coronavirus : Emmanuel Macron appelle à annuler les dettes des pays africains

« Il est important que tout le monde comprenne la gravité de ce qu’il se passe dans le monde avec le coronavirus, s’émouvait mardi 24 mars Karl-Anthony Towns, révélant que sa maman, durement touchée par le coronavirus, se trouvait alors plongée dans un coma artificiel. Deux semaines plus tard, la star de la NBA, qui porte le maillot des Minnesota Timberwolves, et sa famille viennent de faire savoir que Jacqueline Cruz ne s’en était pas sortie », dit-il.

« Jackie, comme l’appelait affectueusement sa famille et ses amis, combattait le virus depuis plus d’un mois et a succombé le 13 avril, a fait savoir son entourage par le biais d’un communiqué relayé par les Timberwolves. Jackie était bien des choses, pour de nombreuses personnes : une épouse, une mère, une fille, une grand-mère, une sœur, une tante et une amie. Matriarche de la famille Towns, elle était une source inépuisable de force ; une personne pleine de fougue, attentionnée et extrêmement aimante qui a touché tous ceux qui l’ont connue. Sa passion était flagrante et rien ne pourra jamais remplacer son énergie.” Les Wolves, de leur côté, sont tristes d’avoir perdu leur “fan numéro un” à l’énergie contagieuse », a-t-il poursuivi.

Espagne / Coronavirus : un père et ses 11 enfants atteints

« Le 25 mars, Karl-Anthony Towns, très affecté par l’état de sa mère, avait publié sur son compte Instagram une vidéo de plus de 5 minutes, dans l’espoir que son expérience personnelle soit un exemple frappant pour tous ceux qui n’avaient pas encore la pleine conscience du danger représenté par le Covid-19. “C’est très difficile pour moi et pour ma famille, c’est peu de le dire. C’est la chef de notre famille, c’est la boss. (…) La vie peut continuer à me donner des coups, je vais continuer à me relever et je n’abandonnerai jamais, pas plus que ma famille tout entière et certainement pas plus que ma mère. C’est la femme la plus forte que je connaisse et je sais qu’elle vaincra. Et nous fêterons ça quand ça arrivera », déclarait-il. Hélas, l’issue n’est pas celle espérée !




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Arrestation de 4 soldats ivoiriens pour violence et extorsion de fonds pendant le couvre-feu

Coronavirus : mardi 14 avril, la France enregistre son plus lourd bilan quotidien en 24 h