Coronavirus : le gel hydroalcoolique abîme-t-il les bijoux ?

La crise sanitaire a généralisé l’usage du gel hydroalcoolique. A la sortie des transports en commun ou des commerces, nombreux sont ces personnes qui ont pris l’habitude de se frictionner les mains quelques secondes. Un geste nécessaire pour limiter la propagation du coronavirus, mais qui n’est pas sans risques pour nos bijoux.

En effet, l’utilisation continue du gel hydroalcoolique est susceptible d’abîmer les bagues et bracelets fantaisie, qui risquent de rouiller ou de s’oxyder.

Tendance : le piercing au nombril de retour à la mode ?

Les bijoux en or, en argent, et avec des pierres très dures, comme par exemple les diamants, sont quant à eux plus résistants, mais à long terme, le gel peut également affecter la brillance de l’objet.

Il retrouve son alliance 60 ans après l’avoir perdue dans un champ

Afin de les préserver, il est donc conseillé de retirer ses bijoux avant de se laver les mains à l’aide d’une solution, et de les nettoyer indépendamment avec de l’eau et du savon pendant au moins 30 secondes, ces accessoires étant de véritables nids à microbes. C’est pourquoi les spécialistes recommandent tout simplement de s’en passer en cette période de pandémie.

Plus d'articles
Malaise au PSG : agacé, Verratti lance un avertissement à ses partenaires