Coronavirus : le Royaume-Uni se prononce enfin sur la situation

Boris Johnson a annoncé lors de sa conférence de presse ce mercredi 18 mars, que les écoles anglaises fermeraient vendredi 20 mars après les classes, alors que le nombre de décès dus au coronavirus a progressé de 30 % dans le pays en vingt-quatre heures, passant à 104 morts.

Togo : l’ANPE recrute (19 mars 2020)

La situation n’était plus tenable. Un peu plus tôt dans la journée, l’Ecosse et le Pays de Galles avaient déjà annoncé la fermeture de leurs écoles et crèches pour vendredi. Et, en Irlande du Nord, les autorités étaient de plus en plus partagées, alors que l’Irlande avait, elle, pris cette décision dès lundi, comme de nombreux autres pays européens.

« Il y a deux raisons pour lesquelles nous avons pris cette décision : la science et la réalité sur le terrain. De plus en plus d’enseignants s’isolent chez eux, les écoles s’approchent du point où elles n’ont plus assez de personnel pour tourner », a insisté Nicola Sturgeon, la première ministre écossaise. La dirigeante a laissé entendre que la fermeture pourrait durer trois mois.

Boris Johnson a confirmé pour sa part que « les examens de mai et de juin seraient reportés », faisant allusion au GCSE (examen de fin de collège) et au A Level (l’équivalent du baccalauréat).

Game of Thrones saison 8 : ce baiser improvisé n’aurait pas dû avoir lieu

« Je comprends parfaitement l’inquiétude des parents, mais nous ferons en sorte que les écoliers ne soient pas pénalisés pour le reste de leurs études et leurs diplômes », a assuré le premier ministre. Les écoles devraient rester ouvertes pour les enfants « les plus vulnérables et ceux des personnels-clés ».

Avec Le Monde

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
RDC : la date du procès de Vital Kamerhe annoncée