in

Coronavirus : le Vietnam enregistre son premier mort

Le Vietnam, qui semblait avoir réussi à étouffer le coronavirus, a enregistré vendredi 31 juillet 2020 son premier mort dû à cette maladie. Un coup dur pour le pays qui met en avant depuis des mois sa politique rigoriste dans le contrôle de l’épidémie. Il s’agit d’« un homme de 70 ans résidant à Hoi An (centre), testé positif en début de semaine », ont précisé des médias officiels. Aucun cas de transmission locale n’avait été détecté pendant 99 jours, de mi-avril à mi-juillet.

Apple : Le MacBook 2020 sera le moins cher de son histoire

 

Le virus est réapparu le week-end dernier à Da Nang, une station balnéaire très touristique du centre du pays. Un homme de 57 ans a été testé positif, mais l’origine de sa contamination n’est pas déterminée pour le moment. Depuis, l’épidémie s’est propagée dans plusieurs villes, dont Hanoï et Hô Chi Minh-Ville.

En une semaine, une centaine de nouveaux malades ont été répertoriés dans l’ensemble du Vietnam, dont « 45 pour la seule journée de vendredi », un record quotidien depuis le début de cette crise sanitaire, ont fait savoir les autorités. Ces dernières n’ont pas tardé à réagir.

 

Kim Jong-Un réapparaît après les rumeurs : cette photo qui intrigue

 

Un hôpital de campagne est en train d’être mis en place à Da Nang. « Des experts médicaux d’élite » ont été déployés dans la ville ainsi qu’un millier de personnes, dont des militaires, a indiqué le docteur Tran Nhu Duong, directeur adjoint de l’Institut national d’épidémiologie.

Le gouvernement craint aussi que le virus prenne de l’ampleur à Hanoï. Quelque 21 000 habitants de la capitale, qui ont récemment séjourné dans la station balnéaire, sont en passe d’être dépistés. Les bars sont fermés et les grands rassemblements interdits depuis mercredi 29 juillet 2020.




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Aïd-el-Kebir : cette fondation sauve des moutons promis à une mort sanglante

pep guardiola et Zidane

Pep Guardiola : « Le Real Madrid m’a aidé à devenir un meilleur entraîneur »