Coronavirus: L’Espagne interdit les licenciements pendant la pandémie

La pandémie du nouveau coronavirus a fait un grand nombre de victimes de par le monde. L’Espagne figure désormais parmi les pays les plus touchés de la planète. Pendant que la pandémie continue de semer le chaos en Espagne, les autorités interdissent les licenciements.

CoronaCoin : cette cryptomonnaie du coronavirus prend de la valeur avec la propagation du virus

Alors que la chine connaît une baisse de mortalité liée à ce phénomène, en Italie comme en Espagne, le nombre de morts grimpe par centaines chaque jour. Face à cette situation ayant affecté les activités économiques, le licenciement serait bien envisageable dans certains services. L’Espagne conscient de cette éventualité proscrit les licenciements pendant la période de la pandémie de coronavirus.

Jeux de la Francophonie : la RDC prête pour l’organisation

« On ne peut pas utiliser le Covid-19 pour licencier […] à partir d’aujourd’hui », a indiqué vendredi lors d’une conférence de presse la ministre du travail Yolanda Diaz.

Par ailleurs, il est aussi interdit de mettre fin aux contrats temporaires, éventuellement suspendus, mais qui devront être achevés plus tard.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Elizabeth II : ce geste fort envers l’homme qui a sauvé sa fille Anne d’une tentative de kidnapping