in

Coronavirus / Niger : le Président Issoufou Mahamadou proclame l’État d’urgence sanitaire et instaure un couvre-feu

Face à la pandémie du Coronavirus qui fait rage dans le monde et qui frappe le Niger de plein fouet avec 10 cas confirmés dont un mort, le Président Issoufou Mahamadou, dans un nouveau message à la Nation, a annoncé des nouvelles mesures (sanitaire, économique et sociale) dont l’instauration de l’État d’urgence sanitaire sur l’ensemble du pays et un couvre-feu dans la ville de Niamey.

Coronavirus : l’Afrique du Sud ordonne le confinement, le Sénégal et la Côte d’Ivoire proclament l’état d’urgence

En effet, après avoir rappelé que, pour protéger les populations nigériennes contre le COVID-19, le Gouvernement a adopté et publié une batterie de 26 mesures les 13 et 17 mars 2020 et qu’en dépit de ces mesures, la pandémie a continué à progresser, le Chef de l’Etat nigérien a tenu à saluer et remercier tous ceux qui, par leur mobilisation dans la sensibilisation, contribuent à la mise en œuvre des mesures prises, notamment les chefs traditionnels et leaders religieux, les responsables des partis politiques et des organisations de la société civile.

Il leur a ensuite demandé de se mobiliser encore plus pour vaincre ce mal dont les conséquences sur les plans humain, économique et social, sont déjà dramatiques, notant que son Gouvernement a décidé d’adopter la stratégie de confinement couplée aux tests systématiques, à la hauteur de ce qu’autorisent nos moyens.

Et c’est pour la mise en œuvre de cette stratégie, qu’en plus des mesures précédemment prises, il a demandé à son Gouvernement la mise en œuvre des mesures supplémentaires dont, entre autres, la proclamation de l’État d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire national à compter de ce vendredi 27 Mars 2020 à minuit, l’instauration à Niamey, seule ville touchée par le virus, d’un couvre-feu de 19h00 à 6h00 pour une période de deux semaines renouvelable à compter du Samedi 28 Mars 2020.

Il est également prévu l’isolement sanitaire de la ville de Niamey pour une durée de 2 semaines renouvelable, à compter du dimanche 29 Mars à minuit, la recherche active des cas suspects et le renforcement des tests notamment à travers l’ aménagement de centres de test dans chaque chef-lieu de région et dans certains chefs-lieux de départements très isolés, ou encore le recrutement de 1500 agents de santé, etc.

Sur le plan économique et parce que la pandémie du covid-19 aura de graves conséquences sur l’économie mondiale en général et celle du Niger en particulier, le Président nigérien a décidé de l’exonération de droits et taxes sur tous les produits qui entrent dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 (masques, gel hydro alcoolique etc…), la mise en place des facilités de crédit d’enlèvement pour tout importateur qui le souhaite pour une durée de 15 à 90 jours, moyennant la production d’une caution bancaire, le report de la date de paiement de la vignette à fin Juin 2020 au lieu du 31 Mars 2020, la suspension des contrôles fiscaux sur place pendant deux (2) mois à compter du 1er Avril 2020.

Il est aussi annoncé l’exonération de la TVA sur le transport terrestre interurbain pendant toute la durée de la suspension de l’activité et report au 1er Mai au lieu du 31 Mars du paiement de l’impôt synthétique, en plus des grandes facilités et des mesures d’atténuation accordées aux différents secteurs de l’économie.

Sur le plan social, le Chef de l’État a annoncé la prise en charge par l’État, pour les mois d’Avril et Mai, des factures d’électricité et d’eau pour les tranches sociales, le renforcement du plan de soutien annuel pour soutenir les personnes vulnérables: (distribution gratuite, vente à prix modéré, etc..), et la remise gracieuse de peines en faveur de 1540 détenus pour des raisons humanitaires et pour désengorger les maisons d’arrêt.

L’ensemble de ces mesures, a-t-il informé, fait l’objet d’un plan de riposte dont le montant est estimé à 597 milliards de FCFA. Aussi, a-t-il voulu lancer un appel à la solidarité internationale pour soutenir la mise en œuvre de ce plan, en ce que « les risques sanitaires, comme le montre le cas du coronavirus, nés dans un pays, se propagent en quelques semaines à l’échelle de la planète ».

 

Des morgues de fortune mises en place à New York en prévision des décès dus au coronavirus

Selon lui, en effet, « l’expérience que nous vivons nécessite la mise en place d’un nouveau paradigme en vue d’une meilleure gouvernance politique et économique mondiale », soulignant que « plus de solidarité et plus d’égalité, tel doit être le cri de ralliement, tel doit être le nouveau credo ».

Le Président nigérien a également exprimé  son intention de « réfléchir sur comment aller plus loin y compris en envisageant au moins l’annulation de la dette en faveur des pays les moins avancés ».

Football : 6 ans après, Lionel Messi plus fort que Corona (vidéo)

Togo Coronavirus le journaliste Dominique Alizou tué par le covid-19

Togo / Coronavirus : Dominique Aliziou inhumé vendredi nuit