Coronavirus : pourquoi la France enregistre davantage de décès les lundis ?

Chaque jour, Santé Publique France renseigne le nombre de nouvelles personnes contaminées au Covid-19, le nombre de décès et d’hospitalisations liées au virus, et ce en l’espace de 24 heures : des éléments qui permettent de faire le point quotidiennement sur l’avancée de la maladie dans l’ hexagone.

Depuis le début de la pandémie cependant, on remarque que le nombre de décès ou de personnes en réanimation annoncé le dimanche ou les jours fériés est toujours bien inférieur à celui renseigné le jour suivant : c’est une constante. Voici ce qui est observé en ce qui concerne les décès constatés dans l’Hexagone depuis le milieu du mois de mars.

 

Coronavirus : 63 nouveaux cas et de nouveaux décès confirmés en Chine

 

Ainsi, en l’espace de 24 heures, dimanche 5 avril dernier, Santé Publique France a recensé pas moins de 357 nouveaux décès. Il en a eu 441 à la veille et 605 le lundi suivant. Verdict : le bilan communiqué le lundi par les autorités sanitaires françaises est-il surévalué ?

Santé Publique France est revenu sur ce point de précision. Questionné par le journal Le Parisien, l’organisme donne à cela une raison ‘’pratique ‘’, en cela que les week-ends, certains établissements hospitaliers ne communiquent pas (ou du moins seulement en partie) leurs bilans. La raison ? Un personnel moins nombreux. Résultat : le bilan énoncé tous les dimanches par les autorités sanitaires se veut …. incomplet.

Interpellé pour violences conjugales, un médecin tousse volontairement sur des gendarmes

 

‘’De manière générale, nous observons le lundi, le nombre de déclarations plus important qui s’explique par le rattrapage du week-end. Les chiffres que nous communiquons sont calculés par date de déclaration et ils sont donc touchés par cette déclaration moindre le week-end et plus importante le lundi ‘’, indique l’agence dans les colonnes du Parisien.

France : Brigitte Macron fête ses 67 ans ce lundi ; son look toujours impeccable

 

Selon Santé Publique France, ‘ce délai de déclaration est observé dans de nombreux système de surveillance ‘’. Ce phénomène est également observé chez nos voisins italiens, et à moindre mesure en Allemagne.