Coronavirus : une décision radicale est prise pour protéger la reine Elizabeth II

En pleine crise mondiale face au virus COVID-19 qui touche tous les pays et tout le monde, des mesures drastiques sont prises. Alors que la Belgique a instauré un couvre feu, que l’Italie a fermé ses frontières, la Grande-Bretagne n’est pas en reste.

Outre-Manche, le gouvernement britannique a également décidé de prendre des précautions. Et ces précautions concernent en premier lieu la tête couronnée la plus importante du royaume : la reine Elizabeth II.

Ce vendredi 13 mars, la correspondante royale du Daily Mail, Rebecca English, a fait des révélations concernant le nouvel emploi du temps de la reine Elizabeth II. La souveraine, âgée de 93 ans et donc représentant la population la plus fragile face au virus, a annulé tous les engagements qu’elle avait prévus.

« Les engagements publics de la Reine sont annulés la semaine prochaine », peut-on lire sur la page du compte Twitter de la journaliste.

Ce n’est pas la première fois que la sécurité de la reine Elizabeth II est abordée face au coronavirus. Il y a quelques jours, on pouvait prendre connaissance du plan d’urgence élaboré pour assurer la protection de la monarque en cas de propagation forte du virus.

Une source proche de la famille royale avait confié au Daily Mail : « Elle pourrait être forcée de déménager à Sandringham ou à Balmoral pour limiter le risque d’infection, avec une réduction du personnel. Elle ne serait entourée que d’un très petit comité ».

Et la Reine n’est pas la seule à être concernée par ces mesures de sécurité : le prince Philip devrait lui aussi réduire ses apparitions publiques. Camilla Parker Bowles et le prince Charles ont quant à eux annulé leur prochain voyage.

Similaires