Coronavirus : voici comment la pandémie a enrichi Jeff Bezos

Le patron d’Amazon est l’un des seuls milliardaires à profiter de la crise sanitaire pour s’enrichir, alors que les autres voient leur fortune dégringoler.

Coronavirus: un plan de 1300 milliards de dollars pour sauver l’économie américaine

Alors que la majorité des milliardaires ont vu leur fortune fondre depuis le début de l’épidémie de Covid-19, pour Jeff Bezos, c’est tout le contraire. Selon le Bloomberg Billionaires Index, le patron d’Amazon s’est enrichi de 5,9 milliards de dollars (5,38 milliards d’euros) en 2020. A l’inverse, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a vu sa fortune s’effriter, notamment à cause de la volatilité des marchés, souligne Business Insider. Tout comme la troisième fortune mondiale, le Français Bernard Arnault qui voit sa fortune chuter de jour en jour.

Si Jeff Bezos tire son épingle du jeu en cette crise sanitaire mondiale, c’est grâce à Amazon. Alors que de nombreux sites de e-commerce sont obligés de mettre au chômage une partie de leurs salariés ou ont même été contraints de réduire leur activité, la firme américaine a, elle, vu sa fréquentation augmenter. Pour répondre à cette demande, le géant du e-commerce a même annoncé le recrutement de 100.000 nouveaux employés, souligne Business Insider.

Saison 4 de ‘La Casa de Papel’ : quand le braquage du siècle tourne au fiasco de l’année

Tout comme Jeff Bezos, le PDG de Zoom, société américaine de services de téléconférence, Eric Yuan, a lui aussi vu sa fortune augmenter de plus de quatre milliards de dollars depuis le début de l’année. Avec la moitié de la population mondiale confinée, les applications d’appels en visioconférence n’ont jamais autant été sollicitées.

Avec Capital

Plus d'articles
Zidane au centre d’une polémique après cette photo de Noël