Corruption au Kenya : les dirigeants demandent pardon à Dieu

Le gouvernement kényan a organisé le 17e petit-déjeuner national de prière, comme à l’accoutumée.

La cérémonie colorée, qui a rassemblé les dirigeants pour qu’ils prient pour le pays, a suscité beaucoup de discussions sur Twitter.

Cette année, selon Benin Web Tv, le président du Kenya, Uhuru Kenyatta, son adjoint William Ruto et le président du Sud-Soudan, Salva Kiir, ont assisté à la réunion.

L’ambassadeur des États-Unis au Kenya, Kyle McCarter, était également présent et a tweeté ses pensées. Il a dit que c’était un « bon début » alors que les dirigeants prient et demandent pardon « pour le péché du vol. »

Lire aussi : Football : le bus de Liverpool coincé sous le tunnel du Wanda Metropolitano !

Mais certains Kenyans sur Twitter sont en colère, affirmant que rien ne sort de ces rassemblements et que les mêmes problèmes de corruption et de mauvaise gestion persistent depuis toutes ces années.

Le Kenya a été victime de scandales de corruption, des responsables ont été accusés d’avoir volé de l’argent destiné à des projets gouvernementaux.

Depuis son élection, à noter que le président Kenyatta a promis de lutter contre la corruption dans le pays.

Plus d'articles
Nathalie Koah ridiculisée : l’ex de Samuel Eto’o “gifle” une fan qui voulait l’exposer sur la toile (vidéo)