Le président ivoirien, Alassane Ouattara, vient d’accorder la grâce collective à 3155 détenus en ce début d’année sur un total de 21186 prisonniers.


L’annonce a été faite ce mercredi 15 janvier 2020 à l’issue d’un Conseil des ministres.

L’intrépide Fatou Bensouda révèle pourquoi elle a quitté son poste de procureur sous Yaya Jammeh en 2000

“En application de l’article 66 de la Constitution qui lui en confère le droit, le président de la République a accordé une grâce collective. Cette mesure qui bénéficie à 3 155 personnes sur un effectif total de 21 186 détenus ne vise que les délinquants ayant commis des infractions sans gravité”, a indiqué le ministre ivoirien de la Communication et des Médias.

Emmanuel Macron investit Nicolas Sarkozy d’une nouvelle mission

Cette mesure “exclut les détenus en situation de récidive, ainsi que les personnes détenues en exécution d’une condamnation pour des faits qualifiés, notamment d’infractions militaires, de crimes, de détournement de deniers publics, de troubles à l’ordre public, détention illégale d’armes à feu, de la première catégorie et d’homicides volontaires ayant occasionné plus d’un mort”.

Cristiano Ronaldo vient en aide au Club Africain complètement ruiné

Rappelons que plusieurs proches de Guillaume Soro sont actuellement en prison et accusés pour des faits de troubles à l’ordre public. Ces partisans ne pourront bénéficier de la grâce présidentielle, a laissé entendre le porte parole.