Côte d’Ivoire : après 24 heures de garde à vue à Paris, l’agresseur d’Eudoxie Yao libéré

Fin d’un épisode qui aura mal tournée pour l’artiste ivoirienne Eudoxie Yao.  En tournée européenne, l’artiste dans une vidéo publiée avait fait cas d’une agression de la part de son promoteur Koné Brahima dit IB.

Lire aussi : 25 bébés morts découverts dans un cimetière en Côte d’Ivoire

Après 24 heures passées garde à vue, Koné Brahima, agresseur d’Eudoxie Yao a été libéré dans la soirée du jeudi dernier, révèlent nos confrères de KOACI de sources proches du dossier.

Selon les informations fournies, le promoteur aurait soutenu qu’il n’était pas à la base de cette agression et que c’est l’artiste en voulant s’attaquer à lui qui s’est faite cette blessure.

Lire aussi : TIC : des appels sans connexion internet annoncés sur WhatsApp

Eudoxie Yao, sauf changement de dernière minute, a regagné Abidjan après sa mauvaise expérience parisienne.

Plus d'articles
WhatsApp tue une fonctionnalité qui énervait les utilisateurs