Côte d’Ivoire : Camille Makosso de nouveau frappé par un deuil

Un peu plus de 9 mois après son décès, le 19 décembre, l’inhumation de la prophétesse Tatiana Kosséré, morte le 28 mars 2020 a enfin eu lieu au cimetière municipal d’Abobo.

Moins d’une semaine seulement après l’inhumation de son épouse, le roi de la marmaille est de nouveau inconsolable ;  Camille Makosso a perdu sa belle-mère. Leur relation était plutôt houleuse. 

«Le jour où Tatiana (sa défunte épouse) a dit, c’est Makosso je veux, sa famille l’a reniée. Pendant 19 ans de mariage, ma belle-mère n’est jamais venue chez moi. Elle n’est jamais venue rencontrer mes enfants pour la simple raison qu’elle m’a toujours dit : «Je ne t’aime pas, je ne t’aimerai jamais». Même dans le deuil, elle me l’a dit», avait lâché Makosso Camille dans un direct publié sur sa page Facebook.

En dépit de leurs différends, la mort de sa belle-mère survenue dans la soirée du lundi 21 décembre plonge le pasteur dans une grande tristesse, rapporte Afrique Showbiz. 

«M’étant retiré des réseaux sociaux depuis le jour de ton enterrement, j’apprends sur les réseaux sociaux aussi le départ d’oman vers toi. Je suis triste, car je sais combien de fois tu tenais à ta mère. Je resterai digne malgré tout ce que tu sais. La mort n’est juste qu’un passage. Je l’envie, car elle pourra à nouveau te serrer dans ses bras», a-t-il posté sur sa page Facebook.

Similaires