Entre le président Alassane Ouattara et Guillaume Soro, le torchon brûle. Dans sa parution de la semaine, La Lettre du Continent dévoile le deal entre les deux hommes, avant le mandat d’arrêt lancé contre Soro.


Mort du colonel Ouattara : Guillaume Soro salue la mémoire d’un des piliers du coup d’Etat de septembre 2002

Selon l’hebdomadaire, « jusqu’au soir du 22 décembre 2019, Alassane Ouattara espérait convaincre son ancien allié Guillaume Soro de le rejoindre dans le cadre d’un accord politique. Sans que Guillaume Soro ne soit obligé d’adhérer au RHDP, Alassane Ouattara a proposé un partage du pouvoir avec le GPS en cas de victoire de sa formation politique à l’élection d’octobre 2020 ».

Côte d’Ivoire: un frère de Soro porté disparu

Une offre que le candidat déclaré à la présidentielle, Guillaume Soro, aurait refusé avant d’appeler ses militants à l’accueillir le 23 décembre 2019 à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny.