in ,

Côte d’Ivoire / Fitini : traité d’alcoolique, l’artiste répond à ses détracteurs

Fitini fait partie des grands noms du Zouglou, mais n’a pas connu un succès glorieux malgré ses titres de qualité, tels que « Tout petit », « Abidjan est dur », « L’école ivoirienne ». Certains observateurs imputent ce non-décollage de la carrière musicale du chanteur zouglou au fait que Fitini est un homme attaché à l’alcool.

Finalement, le talentueux chanteur zouglou, Fitini, invité le mercredi 21 octobre 2020 sur le plateau de l’émission Peopl’Emik diffusée sur la troisième chaine de télévision nationale (La 3), a répondu à ses détracteurs.

« Avant, quand personne ne me connaissait, je partais m’asseoir pour prendre un pot avec mes amis ; ça ne dérangeait personne… Mais aujourd’hui, je ne m’appartiens plus. Le fait de prendre un pot avec des amis, tout le monde trouve que tu es alcoolique… Je n’ai jamais eu de problème avec l’alcool. Jusqu’aujourd’hui, je n’ai jamais eu de cyrose de foi. Mais je sais aussi que ce n’est pas une bonne chose, il ne faut pas encourager les gens », se justifie-t-il.

À ses détracteurs qui estiment que sa carrière n’évolue pas, Fitini répond : « Ma carrière n’est pas bloquée. Là où je voulais arriver, je pense que Dieu m’a donné la moitié. Je ne suis pas à la retraite quand même. Le meilleur arrive », a-t-il rassuré. Mieux, Fitini a annoncé la sortie très prochaine d’un nouvel album. « C’est un album dans lequel je vais expliquer les problèmes de la Côte d’Ivoire… D’abord, il y a un single qui sortira dans ces jours-ci », a-t-il indiqué.

« Oh honte ! ». Tel est le titre de son prochain single. Une expression empruntée à l’ex Première dame, Simone Gbagbo, qui en 2010, dénonçait l’acharnement de la communauté internationale contre son époux de président, Laurent Gbagbo. Fitini a d’ailleurs présenté sa nouvelle production musicale à cette dernière, comme le témoignent des images postées sur les réseaux sociaux.

source : afriqueshowbiz.com




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Covid-19 : le Togo enregistre son 52e décès ce jeudi 22 octobre

Togo / BAC 2 : Session de remplacement du 4 au 7 novembre 2020