in ,

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro dénonce son harcèlement par les services de renseignement

Après sa tournée dans le nord du pays, Guillaume Soro, président du comité politique (PCP) a regagné Abidjan il y a quelques jours.

Lire sur : Togo / Programme Présidentiel d’Excellence pour le PND : Appel à candidatures pour l’inscription des étudiants togolais

Dans un message publié sur internet, l’ancien président du parlement ivoirien a révélé que les chefs des services de renseignements s’informaient sur ses déplacements.

Dénonçant ces pratiques, M. Soro explique qu’il prend avec beaucoup d’amusements le fait d’apercevoir des éléments des services de renseignements se faufiler pour certainement écrire des montagnes de balivernes.

Lire aussi : Burkina Faso / Eglise catholique : des fidèles tués lors d’une attaque terroriste ce dimanche 26 mai

« J’ai mis du temps à l’intérieur du pays. J’ai certes manqué à ma famille mais j’ai aussi constaté que j’ai énormément manqué aux services de renseignement de CI. Il (Services Secrets) paraît que leurs chefs appelaient partout pour savoir où j’avais filé. Quel ne fut mon amusement d’apercevoir certains de leurs éléments se faufiler pour certainement écrire des montagnes de balivernes », a-t-il fait remarquer.

Lire aussi : Togo : accident d’un transporteur de cyanure de sodium sur le contournement de Bafilo

« Hélas je retrouve Abidjan avec son tohu-bohu. Ses mensonges et intrigues. On tue pour de l’argent. On vend son honneur et sa dignité pour des postes. On se déshumanise. Il n’y a ni valeurs ni principes. On veut manger!! C’est la mode! Tout le monde devient escroc. Des pères de familles des gens à l’apparence respectueuse se prostituent parce qu’ils veulent manger, parce qu’ils veulent des postes. Cela m’est insupportable », conclut-il.



Seria A, Juventus, Ronaldo,

Juventus : Une première saison étincelante pour Cristiano Ronaldo

Coupe CAF: RS Berkane battue en finale, le Togolais Fodo Laba en larmes !

Coupe CAF: RS Berkane battue en finale, le Togolais Fodo Laba en larmes !