Côte d’Ivoire : Guillaume Soro donne de ses nouvelles après son échec à l’APF

Guillaume Soro s’est adressé à la communauté musulmane ce vendredi 12 juillet pour leur souhaiter un « bon et pieux Djoumah ».

Putsch, Burkina Faso, Soro, Chérif Sy« Musulmans, musulmanes, chers frères et sœurs, chers amis de l’Islam, que Dieu inonde nos cœurs de son Amour infini et qu’il fasse de nous des hommes meilleurs », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

L’ancien Président de l’Assemblée nationale ivoirienne qui n’a plus donné de ses nouvelles depuis son échec de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a trouvé enfin la force de prêcher l’amour à ses frères musulmans en dépit de la forte adversité qu’il connaît ces derniers temps.

En effet, Amadou Soumahoro a officiellement remporté le bras de fer qui l’opposait à Guillaume Soro pour la présidence de l’APF. L’ex-chef du Parlement ivoirien a été officiellement éjecté de son poste de premier vice-président de l’institution parlementaire francophone.

Lire aussi Getafe : Djéne Dakonam poursuivra l’aventure avec Enric Gallego

Et comme si cela ne suffisait pas, la Lettre du Continent, dans sa parution du 10 juillet dernier, révèle que les autorités ivoiriennes ont lancé les Renseignements généraux aux trousses de l’ancien leader des Forces nouvelles (FN, ex-rébellion) afin de l’épier dans ses moindres gestes pour s’en servir politiquement contre lui.

Guillaume Soro, faut-il le rappeler, s’est mué en opposant du régime d’Alassane Ouattara. Après sa tournée dans le Nord-ivoirien, le Député de Ferkessédougou est également annoncé dans l’ouest.

Plus d'articles
Vols annulés en raison du coronavirus : les remboursements des billets sont-ils possibles ?