Depuis son retour manqué à Abidjan en décembre dernier et les révélations du procureur de la République, Adou, la levée de l’immunité du député Guillaume Soro était sur tous les esprits. Elle est désormais chose faite.


Un Belge pensait avoir trouvé l’amour sur le net ; la femme l’escroque de 98 millions FCFA

Lors d’une session ce lundi, l’Assemblée nationale ivoirienne présidée par Amadou Soumahoro a levé l’immunité parlementaire des députés du groupe parlementaire Rassemblement arrêtés le 24 décembre et emprisonnés ainsi que l’ancien président du parlement ivoirien, Guillaume Kigbafory Soro.

Voici les extraits du communiqué de l’Assemblée nationale au terme de la rencontre du bureau en notre possession.

Luanda leaks : Isabel dos Santos, la femme la plus riche d’Afrique, dans la tourmente après les nouvelles révélations

« ARRÊTE N° 001-2020/AN/B PORTANT LEVEE DE L’IMMUNITE PARLEMENTAIRE DES DEPUTES CAMARA LOUKIMANE, KANDO SOUMAHORO, LOBOGNON AGNIMA ALAIN MICHEL, SORO KANIGUI MAMADOU, SORO KIGBAFORI GUILLAUME ET YAO SOUMAÏLA.

LE BUREAU DE L’ASSEMBLE NATIONALE Réuni au Palais de l’Assemblée nationale, le lundi 20 janvier 2020 ;

Vu la loi n°2016-886 du 8 novembre 2016 portant Constitution de la République de Côte d’Ivoire ;

Vu la Résolution n°005 A du 27 juillet 2018 portant Règlement de l’Assemblée nationale ;

Vu la requête de levée d’immunité parlementaire formulée par le Groupe parlementaire RHDP en date du 14 janvier 2020 ;

Séparée de son milliardaire saoudien depuis une semaine, Rihanna s’est trouvée un nouvel ami

Après en avoir délibéré ainsi que l’indique le procès-verbal de la réunion ;

Les différents membres du Bureau entendus ;

ARRÊTE

 Article 1 :

La requête du Groupe parlementaire RHDP demandant la levée de l’immunité parlementaire des Députés CAMARA Loukimane, Kando SOUMAHORO, LOBOGNON Agnima Alain Michel, SORO Kanigui Mamadou, SORO Kigbafori Guillaume et YAO Soumaïla, est recevable.

Article 2 :

L’immunité parlementaire des députés ci-dessus cités est levée suite à un vote au scrutin secret des membres du bureau de l’Assemblée nationale, conformément à l’article 49 de règlement de l’Assemblée nationale.

Article 3 :

Le présent arrêté, qui prend effet à compter de sa date de signature, sera enregistré et publié partout où besoin sera.

Fait à Abidjan, le 20 janvier 2020

Le Président SOUMAHORO Amadou »