Côte d’Ivoire : il tue sa femme handicapée et enceinte de 4 mois, les femmes en situation de handicap montent au créneau

Les faits se sont déroulés à Wandagué, un village situé à 7 kilomètres de Daloa (ouest) en Côte d’Ivoire.

Selon les informations en notre possession, Yembi Zongo dit Daniel, Burkinabè de 59 ans et planteur dans ledit village, a froidement assassiné sa compagne, Karidjatou T, enceinte de lui de quatre (4) mois du fait qu’elle soit handicapée afin d’éviter d’être la risée de son entourage.

Ayant appris par voie de presse le mercredi dernier cette énième violence à l’encontre de la dame, son enfant et le motif de son assassinat, l’Union des femmes handicapées de Côte d’Ivoire (UNAFECI) la section féminine du groupement pour l’insertion des élèves et étudiants handicapés (GIEHPCI), l’association des femmes sourdes de Côte d’Ivoire (APFACI) et la section féminine de la coordination des personnes handicapées de Côte d’Ivoire (CAPHCI) étaient hier jeudi 27 juin 2019 face à la presse au Plateau pour interpeller le gouvernement et les organismes de défense des droits de la femme sur ce crime crapuleux de Yembi Zongo.

Les femmes handicapées se sont dites choquées par cette barbarie et ont dénoncé cet acte crapuleux.

Lire aussi L’histoire d’Amour entre la star togolaise Maria Mobil et son amant Jonathan Morrison

Anne Cécile Konan, présidente de l’union nationale des femmes handicapées de Côte d’Ivoire (UNAFECI) a invité le gouvernement à prendre des mesures et faire respecter le droit des personnes handicapées.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Cameroun : Gianni Infantino en visite chez Paul Biya