Côte d’Ivoire : instauration du couvre-feu à Yamoussoukro après des violences post-électorales

Un couvre-feu a été instauré à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne après des violences post-électorales ayant occasionné de nombreux dégâts humains et matériels, a appris APA dimanche de source officielle. À Yamoussoukro, le couvre-feu est institué pour une durée de trois jours allant du samedi 31 octobre 2020 au lundi 02 novembre 2020 inclus de 21 heures à 06 heures du matin, rapporte un arrêté préfectoral.

« (…) Vu l’urgence et considérant la nécessité de rétablissement de l’ordre public, il est instauré sur toute l’étendue du territoire du département de Yamoussoukro, un couvre-feu d’une durée de trois jours allant du samedi 31 octobre 2020 au lundi 02 novembre 2020 inclus de 21heures à 06 heures du matin », indique l’arrêté du préfet de ce département, Brou Kouamé.

« La présente mesure de couvre-feu peut être reconduite à son expiration en cas de nécessité », souligne l’article 2 de cette décision. Par ailleurs, des sources concordantes annoncent qu’un couvre-feu est également instauré à Toumodi, un département du centre ivoirien, du dimanche 1er novembre 2020 au dimanche 08 novembre 2020 de 19 heures à 06 heures du matin.

Ces violences post-électorales ont fait plusieurs dégâts humains et matériels ce week-end à Yamoussoukro et à Toumodi.

source : news.abidjan.net

Plus d'articles
OMS : la covid-19 a un effet néfaste sur la lutte contre cette autre maladie mortelle