Côte d’Ivoire : la Covid-19 gagne du terrain ; le ministre Souleymane Diarrassouba réagit

Face à la menace de résurgence de la maladie à la Covid-19, le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a rappelé la nécessité pour les responsables des établissements commerciaux de faire appliquer dans leurs différents espaces, l’arrêté interministériel N°031 du 2 juillet 2020, portant application des mesures sanitaires liées au Covid-19 dans les établissements commerciaux accueillant du public y compris les marchés de gros et de détail.

Cet arrêté fixe « les mesures sanitaires applicables dans les établissements commerciaux accueillant du public, notamment les marchés de gros, les marchés de détail, les centres commerciaux, les supermarchés, les quincailleries, les dépôts de boissons, les magasins de ventes de textiles, les magasins de ventes de produits cosmétiques, les magasins de ventes de meubles et accessoires, les superettes, les boutiques, les banques, les pharmacies, les agences de téléphonie et établissements assimilés. »

Dans le cadre de l’application de ces mesures sanitaires, il est fait obligation à toute personne présente dans tout établissement commercial accueillant du public y compris les marchés de gros et de détail d’arborer un masque de protection pour assurer toute activité d’achat, de vente de marchandises, d’approvisionnement et de service.

Pour ce faire, les responsables des établissements commerciaux doivent mettre à la disposition de leurs usagers, aux entrées desdites infrastructures, des points de lavage des mains au savon ou de distribution de gel hydro-alcoolique. Mieux, les files d’attente aux points de lavage, de distribution de gel hydro-alcoolique et aux caisses doivent garantir le respect de la mesure de distanciation sociale d’au moins un mètre à travers des marquages au sol.

« Toute violation des dispositions du présent arrêté interministériel est punie conformément aux sanctions pénales prévues par la législation en vigueur, sans préjudice de la mise en jeu de la responsabilité civile de leur auteur, dans les conditions prévues par la loi », indique ledit arrêté en son article 9.

source : news.abidjan.net

Plus d'articles
Koeman recadre fermement Griezmann : “C’est moi qui décide”