La chambre d’instruction du parquet général d’Abidjan doit se prononcer ce 23 octobre sur l’éventualité d’ouvrir un procès contre Charles Blé Goudé pour « crimes contre des populations civiles » et « crimes contre des prisonniers de guerre ».

Mais la procédure a été reportée au mercredi 30 octobre prochain, ont rapporté nos confrères de africanews.com.



CPI – Affaire Gbagbo/Blé Goudé : voici ce que Fatou Bensouda exige dans son mémoire d’appel

A l’issue d’une audience tenue à huis clos, son avocat Me Serge Gbougnon, a déclaré que c’est « la chambre d’instruction du tribunal d’Abidjan qui après analyse pourrait ou non transmettre l’affaire pour un procès aux assises ». Toutefois, « Nous ne savons rien du dossier ! », a-t-il ajouté.

Escroquerie : un prétendu frère du président Talon arrêté à Dakar

Rappelons qu’après son acquittement en première instance de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI), M. Blé Goudé est actuellement en liberté conditionnelle aux Pays-Bas en attendant l’examen de l’appel de la procureure par la CPI.