La fin des obsèques de Ange Didier Houon, Dj Arafat, a été marquée le week-end dernier par la profanation de sa tombe. Les autorités ivoiriennes n’ont pas digéré les événements tragiques. La sépulture du Daïshikan est désormais scellée.

Lire aussi: Un collectif de végétaliens proteste contre des œufs de poules victimes des viols des coqs



Les horribles images de la profanation de la tombe de DJ Arafat sont encore dans les mémoires. Si la veillée artistique s’est déroulée dans une ambiance qu’on connaît à l’illustre disparu, le lendemain, jour de l’inhumation a été catastrophique.

Lire aussi: Violences xénophobes – RDC : consulat et magasin sud-africains attaqués

Certains fans de DJ Arafat, pas convaincus de son décès, se sont, en effet, rués sur sa tombe quelques minutes seulement après son enterrement à la stupeur générale, la saccageant et la profanant sans vergogne ni pitié. Face à cet acte abject et à l’indignation des personnalités de par le monde, le Gouvernement ivoirien a pris les choses de manière plus sérieuse.

Lire aussi: Un système d’exploitation russe pour remplacer Google sur les téléphones Huawei

La tombe de l’artiste aux mille surnoms qui n’avait pas été assez protégée avant sa profanation a ainsi été scellée avec du béton armé. De quoi faire passer l’envie aux “Chinois” qui seraient toujours dans le déni de retenter l’impensable.