Côte d’Ivoire : l’artiste Serges Kassy « John Bri » se déchaîne contre le pouvoir Ouattara

La nouvelle du décès d’Attey Philipe tombée, Serges Kassy n’a pu s’empêcher de réagir à cette autre disparition d’un cadre du Front populaire ivoirien (FPI). Le chanteur de reggae a ouvertement accusé le régime d’Alassane Outtara d’être à la base de la mort de l’ancien directeur général de la SOTRA (Société des transports abidjanais).

Attey Philippe est décédé dans la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 juillet 2019 à Orléans, en France. Ex-cadre du Front populaire ivoirien (FPI), parti politique d’opposition, il a été ministre de l’Industrie de Laurent Gbagbo (2010). La disparition d’Attey Philippe a créé la consternation dans la grande famille des frontistes et des proches de Laurent Gbagbo, l’ancien président ivoirien, surtout que ce n’est pas la première personnalité du parti à la rose qui meurt en exil.

Raymond Gnan (ex-maire de Facobly), Mamadou Ben Soumahoro et Pol Dokoui, Bohoun Bouabré (ex-ministre de l’Économie et des Finances) et Jean-Baptiste Gomont Diagou (ex-maire de Cocody) ont connu la même fin tragique alors qu’ils étaient loin de la Côte d’ Ivoire.

Lire aussi: Gambie: les anciens membres des escadrons de la mort passent aux aveux

Serges Kassy, en exil en France, depuis la chute du régime des refondateurs en 2011, a appris avec désolation la mort d’Attey Philippe. Le reggaeman ivoirien, très proche de Laurent Gbagbo, n’a pas caché ses émotions.

“J’apprends à l’instant le décès du ministre Attey Philippe, ancien directeur général de la SOTRA, ensuite ministre de l’Industrie du président Gbagbo”, a publié l’artiste sur sa page Facebook.

“Comme beaucoup de cadres pro Gbagbo, Attey Philippe était en exil en France, il avait lui aussi son compte bloqué par Dramane. Toutes nos condoléances à la famille, que son âme repose en paix sur la terre de ses ancêtres. On va dire merci à qui ?”, a ajouté Serges Kassy.

afrique-sur7.fr

Plus d'articles
Lancement du  projet ASICIAO