>

Côte d’Ivoire : Le cercueil d’un gendarme ”refuse” de se faire enterrer malgré les prières et incantations des proches

Partager l'article sur :

Un gendarme décédé dans un accident a donné du fil à retordre à ses proches lors de son inhumation le samedi 5 novembre 2022 à Minankro en Côte d’Ivoire.

En effet, son cercueil est resté hermétiquement collé dans le corbillard malgré les prières et les incantations de la famille pour le faire sortir.

Le gendarme âgé de 35 ans a perdu la vie après une chute dans un caniveau. Pour son enterrement, ce sont ses collègues qui se sont chargés de transporter son cercueil.

“Personne d’autre n’était autorisé à toucher au cercueil “, a expliqué un témoin de la scène joint par l’AIP ce lundi 07 novembre 2022.

”Au moment de sortir le cercueil du corbillard, six collègues du défunt gendarme, bien corpulents, se saisissent de la valise mortuaire qui refuse visiblement de sortir du véhicule “, a-t-il relaté.

Des allégations corroborées par des gendarmes qui précisent que ”malgré les prières et incantations des parents du défunt, rien n’y fit. Le cercueil a refusé de bouger du corbillard “.

” Les collègues de notre défunt frère ont dû utiliser la manière forte. Ils ont dû démonter les installations à l’intérieur du corbillard pour sortir le corps “, a déclaré une dame témoin de la scène.

C’est donc finalement après des gymnastiques incroyables que le gendarme a été inhumé.