Côte d’Ivoire : les autorités accentuent la lutte contre la traite des enfants

Les autorités ivoiriennes s’opposent à la traite des enfants et prennent des dispositions pour en lutter contre. Ainsi, grâce à une initiative de la Première dame, la sous-direction de la police nationale ivoirienne chargée de la lutte contre la traite des enfants a réceptionné, mercredi à Abidjan, des dons de matériels composés de deux véhicules de type 4×4, du matériel informatique et de bureau, au Cabinet de la Première dame, Dominique Ouattara.

Lire aussi : Libye : 5 migrants morts et de nombreux disparus dans un naufrage

Ces dons émanent du Comité national de surveillance des actions de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants (CNS), présidé par la première dame de la Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, et du Comité interministériel de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants (CIM).

Mme Patricia Yao, secrétaire exécutive du CNS, représentante de la première dame, a indiqué que ces dons visent surtout à « intensifier » la lutte contre le travail des enfants. Concernant la poursuite et la répression, la secrétaire exécutive du CNS a relevé que des lois sont adoptées pour réprimer la traite des enfants. Ce qui a permis de condamner à des peines d’emprisonnement ferme « plus de 200 trafiquants de 2012 à

Lire aussi : Guinée : 2000 habitants présents à l’inhumation de Mamoudou Barry, enseignant battu à mort à Rouen

Les dons sont composés, entre autres, de deux véhicules doubles cabines de type 4×4 d’une valeur de 30 millions Fcfa chacun, du matériel informatique et pour le bureau (imprimante, meubles, fauteuils, chaises, poste téléviseur, photocopieuse, split, vidéo projecteur…) d’un montant de 20 millions Fcfa.

Source : Apanews

Plus d'articles
Cedeao / Coronavirus : l’harmonisation du prix des tests PCR