Côte d’Ivoire : les derniers mots d’Hamed Bakayoko avant sa mort

Le décès d’Hamed Bakayoko a plongé toute la Côte d’Ivoire dans un grand émoi dans la soirée du mercredi 10 mars.

Toute la classe politique ivoirienne se rappelle les derniers mots de l’illustre disparu, prononcés le 10 février dernier soit un mois plus tôt, lors de la rencontre des chefs de terre, de villages, de communautés et guides religieux de sa commune afin de leur présenter les candidats du RHDP aux législatives du 06 mars.

« Nous entamons un pas important. Nous devons consolider la gouvernance du Président Alassane Ouattara par la majorité à l’hémicycle. Cela passe par notre engagement à tous. Je suis à vos côtés », a-t-il indiqué. 

Et d’ajouter : « Notre priorité à Abobo, c’est de consolider la paix. Nous devons nous transcender et aller à l’essentiel. Dans toutes les élections, il y a des frustrations, mais nous devons prôner la cohésion. À Abobo, notre credo, c’est le vivre-ensemble. Je vous confie nos candidats afin qu’ils bénéficient de votre soutien qui va conduire à la victoire ».

Ce dernier a rendu l’arme à gauche dans un établissement de Fribourg, en Allemagne suite à un cancer en phase terminale. 

Avec  Afrizoom.info

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
France / Coronavirus : des internautes se moquent des sous-titres de l’allocution d’Emmanuel Macron