Côte d'Ivoire : à 58 ans, Meiway ne pense pas encore à la retraite

Côte d’Ivoire / Meiway : “Je n’ai pas d’excuses à présenter à Alassane Ouattara”

Un des monuments de la musique Ivoirienne, Meiway est un artiste engagé qui n’hésite pas à aborder des sujets sensibles comme le troisième mandat controversé du président Alassane Ouattara.

En effet, à l’approche des élections présidentielles dans son pays, l’artiste s’est opposé au nouveau mandat que Ouattara a fini par briguer, évoquant une volte-face de celui qui a annoncé plus tôt qu’il laisserait la place aux jeunes.

Après ce message fort, le protégé de l’ancien président Henri Konan Bédié n’a pas eu des jours faciles, mais tout est rentré dans l’ordre depuis que Alassane Ouattara a gagné les élections.

En revanche, Meiway ne se montre pas versatile. Il tient toujours à ses propos et parle d’une “prise de responsabilité”.

“Après ma réaction contre le troisième mandat, j’ai été crucifié sur les réseaux sociaux. Je le réitère et je prends encore une fois mes responsabilités. Ma décision n’a pas changé. Je suis quelqu’un qui réfléchit avant de parler. Quand on réfléchit avant d’agir, on sait assumer ce qu’on dit. Je l’ai fait avec conviction et les ripostes ne peuvent pas m’atteindre”, a réitéré Frédéric Ehui Meiway dans l’émission Rien à cacher sur Nostalgie FM avant de crever un peu plus l’abcès.

“Si j’ai le président Alassane Ouattara en face de moi, je lui dirai ” monsieur le Président avec tout le respect que j’ai pour vous, je vous réitère ma désapprobation”. Je n’ai pas d’excuses à lui présenter parce que je n’ ai pas été impoli ni arrogant. J’ai été juste. Quand quelqu’un t’aime et qu’il te voit aller tout droit dans le mur, il te le dit. Et c’est ce j’ai fait. Si vous de votre côté vous pensez que tous les ivoiriens sont heureux alors on applaudit. Moi je ne peux pas. Dites lui la vérité”, a-t-il ajouté.

Plus d'articles
Coronavirus : Emmanuel Macron annonce un appui de 2 milliards FCFA pour le Togo