Michel Gbagbo était en Kounahiri (centre-ouest) le week-end dernier dans le cadre de la cérémonie d’installation du bureau fédéral du Front populaire ivoirien (FPI, Gbagbo ou rien), a-t-on appris de Koaci.


Là-bas, le fils de l’ex-président ivoirien a exhorté les militants du FPI à s’ouvrir au parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) pour consolider une alliance afin de sauver la Côte d’Ivoire.

« Je vous exhorte de vous ouvrir aux militants du PDCI-RDA afin de consolider l’alliance naissante entre ces deux grands partis, pour sauver la Côte d’Ivoire », a-t-il soutenu.

Félicitant les militants « Gbagbo ou rien » de Kounahiri pour leur fidélité à son père, Michel Gbagbo les a invités à rester fidèles aux idéaux du Parti.

« Je veux saluer le courage des militants du FPI en général et ceux de Kounahiri en particulier, car malgré les persécutions, ils sont restés fidèles aux idéaux du Parti et loyaux au Président Laurent Gbagbo. Le Président Laurent Gbagbo a été attaqué et combattu parce qu’il voulait le développement de la Côte d’Ivoire et surtout le bien-être des Ivoiriens avec sa politique sociale à travers la décentralisation, l’assurance-maladie universelle, l’école gratuite entre autres. J’instruis les membres du bureau fédéral à faire preuve d’humilité et d’accepter tous les camarades égarés un moment et qui voudraient revenir à la maison », a-t-il fait remarquer.

Lire aussi Samuel Eto’o : “Salah devrait aller au Barça”

Michel Gbagbo a aussi demandé aux populations de Kounahiri de prôner le rassemblement avant de leur demander à se tenir prêtes pour le retour prochain de son père en Côte d’Ivoire.

« Nous devons désormais prôner le rassemblement et accueillons tous ceux qui voudraient se joindre au Front populaire ivoirien autour du président pour sauver la Côte d’Ivoire. Je vous demande de vous tenir prêts, car tout doucement, le président Laurent Gbagbo est sur le chemin du retour », a-t-il affirmé.