Côte d’Ivoire / Présidentielle : le meeting des pro Ouattara empêché

Le dimanche 18 octobre 2020, la délégation conduite par le ministre Essis Emmanuel a été confrontée aux jeunes du village mobilisé qui ont pris d’assaut la place publique du village pour désinstaller bâches, chaises et matériel de sonorisation. Le motif avancé par la jeunesse dans cet imbroglio, c’est le retrait de la candidature du président sortant et la possibilité pour tous les autres candidats de s’adresser aux populations de façon équitable.

 

Les patriarches ont, eux, brillé par leur absence. Inactifs, ils ont opposé un refus poli au chef dudit village, René Diby, dont les nombreuses tentatives de médiation pour permettre la tenue du meeting n’ont pas abouties.

 

Constatant l’impossibilité de la tenue de ce meeting de campagne, le ministre Essis Emmanuel et sa délégation n’ont eu d’autres choix que de se retirer de Lopou en fin d’après-midi, où la tension était perceptible.

 

Deux personnes ont perdu la vie le dimanche 18 octobre 2020 dans des heurts entre les partisans de l’opposition et ceux du président Alassane Ouattara en lice pour un troisième mandat controversé.

 

 

source : afriqueactuelle.net

Similaires