Rentré d’exil, il y a un peu plus de deux semaines, Me Roger Dacoury a été arrêté et écroué à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), a-t-on appris des sources proches du Front populaire ivoirien de Laurent Gbagbo.

L’ancien président des greffiers de Côte d’Ivoire, serait mêlé à un accident de la circulation qui a fait deux morts. “Nous apprenons en effet l’arrestation de l’ancien président des greffiers de Côte d’Ivoire, fraîchement rentré volontairement d’exil (…), suite à un accident de la circulation où il y a eu 2 morts”, informe le reggaeman ivoirien Serge Kassy. Roger Dacoury était au volant du véhicule qui a causé l’accident.



Lire aussi : États-Unis : grave déclaration de Rihanna sur Donald Trump ; attention à ne pas faire en Afrique

En exil au Ghana, il avait regagné la Côte d’Ivoire le jeudi 26 septembre dernier, en compagnie de l’ancien ministre Léon Emmanuel Monnet et de 400 autres exilés ivoiriens après 8 années d’exil. Ces proches de Laurent Gbagbo avaient quitté le pays durant les heures chaudes de la crise post-électorale de 2010-2011 qui a consacré la chute du régime Gbagbo.

Le 6 août 2018, veille de la célébration du 58e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le président ivoirien Alassane Ouattara a signé une ordonnance d’amnistie pour les encourager à regagner le pays et prendre part au processus de réconciliation nationale. Nous y reviendrons.

Source : afrique-sur7.fr