Côte d’Ivoire/Risques d’attaques terroristes : l’armée ivoirienne sur le qui-vive

La Côte d’Ivoire a pris des mesures en mettant en alerte maximale les troupes armées dans la partie nord du pays en mesure d’intervention sur ordre, suite aux attaques terroristes répétées au Burkina.

« Suite à des rumeurs persistantes faisant état des velléités d’attaques armées aux frontières nord et afin de maintenir un climat de paix sur l’ensemble du territoire national, honneur bien vouloir vous demander, vouloir bien mettre en alerte l’ensemble des troupes placées sous votre ordre du dimanche 12 mai à 6H 00 min au lundi 3 juin 2019 à 18H 00 min », indique le message du général de division, chef d’Etat-major des armées, Lassina Doumbia, cité par Koaci.

Notons que les renseignements Bukinabé avaient alerté il y’a deux semaines de déplacements de terroristes au Bénin, Ghana et Togo.

Enfin, le voisin Burkinabé fait face quasi quotidiennement à des attaques terroristes. Hier encore, ils visaient une église à Dablo et tuaient 6 personnes comme rapportée par l’équipe burkinabé de Koaci.

Lire aussi France : le père de Maître Gims et Dadju violemment tabassé à Paris

Tout indique que les terroristes ont pour ambition la Côte d’Ivoire, pays phare de la sous-région.

Plus d'articles
Côte d’Ivoire / Présidentielle 2020 : mécontent, l’UPDCI quitte le RHDP et choisit son candidat