Côte d’Ivoire : un collectif d’étudiants exprime sa colère et lance un appel au Président Alassane Ouattara

Suite à la décision d’augmentation des frais de scolarité et d’inscription pour les étudiants en année de doctorat en Côte d’Ivoire, un collectif d’étudiants de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody a exprimé son mécontentement et a imploré l’implication du Chef de l’État dans ce dossier.

Lors d’une conférence de presse ce lundi 15 juin 2020, le porte parole du collectif, Franck Aby Attobra, a fustigé cette décision d’augmentation des frais de scolarité et d’inscription pour les étudiants en année de doctorat et demande au président de la République d’intervenir personnellement.

“À vrai dire, le système LMD est une forme d’arnaque, car les universités de Côte d’Ivoire en particulier, l’université Félix Houphouët-Boigny ne correspond pas aux critères de LMD, en raison d’un manque criard de bancs dans les amphis, pas de bibliothèque et pire, les étudiants de cette université sont surpeuplés”, a estimé le porte-parole.

“Nous souhaitons d’urgence l’intervention du président Alassane Ouattara dans cette affaire, afin que le coût des inscriptions des étudiants soit revu à la baisse pour donner de l’espoir aux étudiants en année de doctorat qui sont pour la plupart, issus de famille défavorisée”, a-t-il laissé entendre.

https://l-frii.com/tesla-le-milliardaire-elon-musk-recrute-il-se-fiche-du-diplome/

Les frais d’inscription des étudiants en année de doctorat passent désormais à 90 000 fcfa pour l’inscription académique et 500 000 fcfa pour les frais de scolarité.

Similaires