Pour se réconcilier, Laurent Gbagbo serait-il partant pour un dialogue avec Alassane Ouattara ? C’est en tout cas ce que rapporte Koaci ce jour et cela pourrait s’avérer comme l’une des informations majeures du jeu politique de cette rentrée en Côte d’Ivoire.

Lire aussi : Africsearch Togo recrute à ces 4 postes pour un groupe bancaire (8 septembre)



Un très proche du président Laurent Gbagbo, de retour de Bruxelles, aurait confié au site que l’ancien chef d’Etat ne refuserait pas un dialogue avec le président Alassane Ouattara.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Dominique Ouattara en mission de bons offices à Washington

“Depuis la crise, de l’eau a coulé sous les ponts, Laurent Gbagbo n’a rien contre Alassane Ouattara, il le considère comme un frère malgré tout ce qui s’est passé, mais le passé c’est le passé, faut avancer. Ouattara lui-même a également clairement expliqué lors de son interview de veille de fête d’indépendance, qu’il n’avait rien contre Laurent Gbagbo, je vous assure que si l’occasion d’un quelconque dialogue avec Alassane Ouattara venait à se présenter, il ne le refuserait pas, bien au contraire, cela va au-delà des personnes, il s’agit d’une dimension d’Etat, je ne peux pas vous assurer qu’ils ne se soient jamais parlés depuis au téléphone ou par d’autres moyens”, confie-t-il sous couvert de l’anonymat au média.

Lire aussi : Un enseignant, qui a engrossé son élève de 13 ans, confesse : « Elle m’a provoqué et j’ai cédé ! »

Côte d'IvoireVers une réconciliation Laurent Gbagbo-Alassane OuattaraIl indique également la raison principale de non acceptation jusqu’à l’heure d’une rencontre de l’ancien chef d’Etat en résidence surveillée à Bruxelles dans l’attente d’une suite judiciaire, avec Guillaume Soro.

Lire aussi : Messi est libre de partir, mais il restera, c’est sûr !

« Le président (Gbagbo, ndlr) a répondu favorablement à la sollicitation d’Henri Konan Bédié car c’est avant tout un alter ego, un ancien chef d’Etat comme lui et un président d’un parti politique puissant, ils sont au même rang sur l’échiquier et dans l’histoire je dirais. Guillaume Soro n’est pas encore arrivé à ce stade il me semble, dans la situation actuelle du Président Gbagbo et peut être qu’au regard de l’actualité de Soro, il est préférable, il me semble, d’être prudent, cela pourrait être un début de réponse », a-t-il expliqué.

Lire aussi : Togo : Sokodé est en deuil ; le chef spirituel de Tchaoudjo est décédé !

Enfin, ce proche parmi les proches du cercle restreint qui accède à Gbagbo, aurait indiqué que, depuis Bruxelles, le président Gbagbo suit l’actualité du pays. « Il s’intéresse toujours de près à ce qui se passe au pays, c’est un fidèle lecteur de votre journal (Koaci, ndlr) par exemple », ajoute-t-il.