Côte d’Ivoire / vie chère : les vendeurs d’attiékè “Garba” entrent en grève

Les crises cumulées de la covid-19 et du conflit entre la Russie et l’Ukraine ont depuis quelques mois, des répercussions économiques sur le marché mondial avec l’inflation sur tous les produits de première nécessité. 

De l’huile à la tomate en passant par les produits pétroliers, les prix ont drastiquement augmenté et les ménages ne cessent de se plaindre. En Côte d’Ivoire, c’est la Fédération des vendeurs et propriétaires de Garbadrômes (plat d’attiékè) à travers son Secrétaire général,  Kafando ISSA, qui monte au créneau pour annoncer un mouvement de grève.

En effet, les vendeurs de Garba, dans la dynamique de la lutte contre la vie chère ont décidé d’entrer en grève ce samedi 20 août pour protester contre l’ampleur que prend la situation.

Ces propriétaires et vendeurs de Garbadrômes fustigent la hausse exorbitante des prix du poisson thon, de l’huile, de la tomate et de tout ce qui rentre en jeu pour l’aboutissement d’un plat de Garba.

Similaires