Coup de tonnerre ! La France multiplie par 10 les frais d’inscription dans ses universités publiques pour les étudiants étrangers

Le Premier ministre français Edouard Philippe a annoncé, ce lundi 19 novembre lors de l’ouverture des Rencontres universitaires de la francophonie à Paris, une augmentation drastique des droits  d’inscription les nouveaux étudiants extra-européens.

frais d’inscription, universités publiques, étudiants étrangers, Togo, France, Edouard Philippe, Campus France
Le Premier ministre français, Edouard Philippe

Ces droits, qui étaient de 170 euros pour une année de licence et 243 euros pour une année de master et doctorat, passent désormais respectivement à 2 800 euros et 3 800 euros.

C’est un  changement de paradigme majeur. Les étudiants étrangers (hors Union européenne), pouvaient jusqu’à présent venir faire leurs études en France au même tarif que les Français.

Le motif avancé par le chef du Gouvernement français est celui d’améliorer l’attractivité de la destination française pour les étudiants du monde.

Il est à noter qu’ils sont des milliers de Togolais à postuler chaque année au programme CampusFrance qui est la voie officielle pour étudier en France.

Plus d'articles
Céline Dion : sa petite blague (très) drôle sur le confinement