>

Coup d’Etat au Burkina : la France dément toute implication

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

L’ambassade de France au Burkina Faso a aussi réagi face aux divers commentaires qui indexent la France comme une main probable qui est derrière les événements troublants qui se déroulent au Burkina Faso.

«  L’Ambassade de France au Burkina Faso suit attentivement la situation politique qui prévaut actuellement dans le pays, et tout particulièrement à Ouagadougou. 

Au regard des nombreux commentaires qui sont produits sur les réseaux sociaux, l’ambassade souhaite démentir avec fermeté toute implication de l’armée française dans les événements des dernières heures, ainsi que les rumeurs selon lesquelles, des autorités burkinabè auraient été accueillies ou seraient sous la protection de militaires français », indique un communiqué de la représentation diplomatique de la France au Burkina Faso.

Le vendredi 30 septembre, des tirs ont été entendus à Ouagadougou et plusieurs artères stratégiques de la ville ont été bloqués. 

Dans la soirée, un groupe de militaires a fait une déclaration sur la chaîne nationale, annonçant la destitution du président de la transition Paul-Henri Damiba et du gouvernement. 

On apprend encore ce samedi, que des tirs se font encore entendre au camp militaire Baba Sy, sortie sud de Ouagadougou.