in ,

Covid-19 : 9 erreurs à éviter quand on porte un masque pour se protéger

La Covid-19 se transmet par l’intermédiaire de gouttelettes émises lors d’une toux ou d’un éternuement. Pour éviter sa propagation, le gouvernement a recommandé la mise en place de gestes barrières comme tousser et éternuer dans son coude, se moucher dans des mouchoirs à usage unique, ou se laver régulièrement les mains. Pour se protéger du virus SARS-CoV-2, le port du masque est également devenu obligatoire dans les lieux clos comme à l’extérieur en France. Voici quelques erreurs à éviter pour une protection efficace lorsque vous portez un masque :

1/ Ne pas se laver les mains avant le port du masque

La première grosse erreur est d’oublier de se laver les mains avant d’enfiler son masque. À cause des postillons émis lors de toux ou d’éternuements, notre environnement est rapidement infecté par des bactéries ou des virus. Pour éviter de les propager sur votre masque de protection, lavez-vous bien les mains avec du savon et de l’eau ou avec un gel hydroalcoolique. N’oubliez pas de nettoyer vos ongles, vos pouces, le dos de vos mains et vos poignets.

2/ Mal positionner son masque

Un masque de protection s’avère utile que s’il est bien installé sur le visage du porteur. Il doit donc s’ajuster sur son visage en recouvrant sa bouche et son nez sinon il ne le protège pas.

3/ Se toucher le visage lorsqu’on porte un masque

Se gratter le nez, effleurer sa bouche, s’essuyer les yeux, bref, on se touche plusieurs fois par jour le visage. Pourtant, lorsque vous portez un masque, il faut éviter au maximum de poser vos doigts sur votre figure. Les mains sont porteuses de bactéries qui peuvent contaminer le masque. Ce dernier contient également des microbes qui peuvent infecter les mains.

4/ Ne pas changer régulièrement de masque de protection

Garder son masque trop longtemps est aussi une erreur. Dès qu’il commence à s’humidifier à cause de la transpiration ou de la respiration, il doit être remplacé par un nouveau. Comme ces masques sont à usage unique, vous ne devez pas les réutiliser par la suite.

5/ Retirer son masque de protection sans respecter les règles

Pour retirer le masque, il faut l’enlever par l’arrière en dénouant le noeud ou en enlevant les ficelles. Surtout, ne touchez pas l’avant du masque qui est infecté par les postillons projetés par votre respiration. Mettez-le ensuite dans une poubelle fermée et lavez-vous à nouveau les mains avant d’en remettre un neuf.

6/ Oublier de laver régulièrement les masques réutilisables

Moins efficaces que les masques chirurgicaux ou FFP2, les masques artisanaux s’avèrent utiles quand le porteur est malade, car ils diminuent la probabilité de transmettre les postillons sur les personnes ou sur les surfaces autour de lui. Mais, aucune preuve de leur efficacité n’a encore été apportée. Après chaque utilisation, pensez à bien les nettoyer en les passant à la machine.

7/ Placer son masque sous le menton

Pour pouvoir respirer librement quelques minutes, manger, fumer ou parler plus facilement, certains abaissent leur masque temporairement sous leur menton. Pourtant, il s’agit aussi d’une mauvaise idée car le cou peut être porteur de gouttelettes ou de postillons infectés par le virus. En gardant le masque en “position d’attente” au niveau de cette zone, on risque de contaminer la partie interne de la protection, que l’on va placer ensuite de nouveau sur son visage. Résultat : le masque ne nous protège plus et ne protège plus les autres. Il est également déconseillé de l’accrocher autour du bras car cette partie du corps peut être également contaminée. Dans un communiqué, l’UFC-Que Choisir rappelle que “pour être efficace, un masque doit rester en place, et être manipulé le moins possible. Une fois qu’il a été touché avec les mains, il faut le jeter, ou du moins, le stériliser.”

8/ Mettre son masque dans son sac ou dans sa poche

Ranger son masque dans son sac ou dans sa poche est une grave erreur. Ce geste est à bannir car il risquerait de contaminer les vêtements, le sac et son contenu mais également nos mains. Cette manipulation augmente ainsi les risques de contamination. Après avoir retiré un masque chirurgical, il convient de le jeter directement à la poubelle. Quand il s’agit d’un masque en tissu, il est conseillé de le ranger dans une pochette en papier propre car elle absorbe l’humidité et évite de contaminer l’intérieur du masque.

9/ Porter un masque humide ou mouillé

Lorsque le masque est humide, à cause de la transpiration ou de la respiration, ou mouillé par la pluie, il est moins efficace. L’Afnor (Association française de normalisation) recommande donc fortement de le changer pour en mettre un nouveau, sec. “Si votre masque barrière, en tissu, est mouillé, il est de même conseillé de le changer pour un autre masque sec, de le remiser dans un sac et de le laver puis le sécher avant une nouvelle utilisation”, préconise l’association.

Source : Femme Actuelle



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Manucure : une pratique dangereuse pour la santé

https://l-frii.com/psg-om-la-reponse-dalvaro-gonzalez-a-neymar/

Discipline, PSG-OM : Soulagement pour Neymar et Gonzalez