Covid-19 : après l’Algérie, l’UE retire le Maroc de la liste des pays sûrs

Le Maroc n’est plus sur la liste des pays sûrs de l’Union européenne concernant le Covid-19 dont les ressortissants sont autorisés à voyager en Europe. 

Covid-19 : la barre des 20 millions de cas dépassée dans le monde

Selon une note publiée sur le site officiel de l’UE, ce pays a aussi été éjecté de la liste actualisée samedi 8 août en raison de la résurgence de la maladie ces dernières semaines. Le seul pays du Maghreb à en être encore après en avoir retiré l’Algérie il y a plus d’une semaine, reste la Tunisie.

« Sur la base des critères et conditions énoncés dans la recommandation [sur la levée progressive des restrictions temporaires aux voyages, ndlr], à partir du 8 août, les États membres devraient progressivement lever les restrictions aux frontières extérieures pour les résidents des pays tiers suivants : l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie, l’Uruguay et la Chine (sous réserve de confirmation de réciprocité) ».

Les « résidents d’Andorre, de Monaco, de Saint-Marin et du Vatican devraient être considérés comme des résidents de l’UE aux fins de la présente recommandation ». Le communiqué indique que cette liste sera mise à jour, et révisée le cas échéant, toutes les deux semaines.

Covid-19 : Bill Gates livre son pronostic concernant la fin de la pandémie

À part l’Algérie et le Maroc, le Monténégro et la Serbie ont aussi été éliminés de la liste des 15 pays sûrs établie au début du mois de juillet par l’UE.

D’après Sputnik, le ministère marocain de la Santé a fait état de 826 nouveaux cas de contamination le lundi 10 août et indiqué que le total des cas confirmés depuis le début de la maladie s’élevait dans le royaume chérifien à 34.063, dont 516 décès et 24.524 guérisons.

Plus d'articles
Real Madrid : Zidane ne prend aucun risque avec Hazard