Crédit photo : Medecins sans frontières

Covid -19 : ce pays africain obligé de fermer son parlement

L’Ouganda a annoncé la fermeture de son Parlement pour une période de deux semaines afin de faire face à une vague de contaminations au coronavirus qui s’annonce plus meurtrière que les autres.

« Le Parlement sera fermé entre le 28 juin et le 11 juillet afin de permettre la désinfection des locaux à Kampala », a expliqué la greffière Jane Kibirige, dans un communiqué.

La Commission parlementaire avait annoncé, la semaine passée, que plus de 100 parlementaires et membres du personnel avaient été testés positifs au nouveau coronavirus. « Le Parlement ougandais, comme le reste du pays, a été touché par la deuxième vague de Covid-19 », a déclaré Mme Kibirige, précisant que le taux de positivité s’est élevé à 17,1 %”.

Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, l’Ouganda a enregistré 73.401 cas de contamination au coronavirus, dont 714 décès.

Plus d'articles
Mbappé, Neymar : l’avertissement d’Al-Khelaïfi au Real Madrid