in

Covid-19 / Côte d’Ivoire : des acteurs culturels demandent un accompagnement de l’Etat.

S’estimant oubliés dans l’octroi des soutiens du gouvernement aux personnes touchées par la pandémie du coronavirus, des acteurs culturels ivoiriens ont plaidé pour un accompagnement de l’Etat ce samedi 08 août à Abidjan.

Côte d’Ivoire : affrontements entre les manifestants pro Gbagbo et la police ce jeudi 6 août

« C’est un monde qui a été le plus impacté par la Covid-19. Nous plaidons pour qu’il y ait un regard tourné vers ce monde de la culture qui contribue fortement au développement de la Côte d’Ivoire. Ce que nous attendons du gouvernement, c’est de l’accompagnement, une subvention », a dit l’artiste-chanteur ivoirien Traoré Salif dit A’Salfo après une rencontre avec Hamed Bakayoko, le nouveau Premier ministre.

« Ce n’est qu’avec un accompagnement que la culture va donner une belle image du pays à l’extérieur. Il est temps que nous soyons accompagnés à notre juste valeur », a-t-il poursuivi, en reconnaissant l’effort effectué par le gouvernement. 

Accompagné de ses pairs, A’Salfo a tenu à féliciter le nouveau chef du gouvernement pour sa nomination et en a profité pour lui présenter les difficultés de leur corporation. « Avec le Premier ministre, nous avons encore parlé de culture. Nous avons discuté des perspectives et de la contribution de la culture qui est aussi l’une des priorités de sa mission », a ajouté le chanteur. 

 

Kodak reprend du service et change de métier

Dans la foulée, A’Salfo et ses confrères ont également plaidé auprès du Premier ministre ivoirien, pour la libération de S. Kelly, un artiste-chanteur ivoirien incarcéré à Bouaké après des publications sur les réseaux sociaux. 



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Liste des civils français tués depuis 2010 dans le Sahel

Emmanuel Macron : cette possible candidature pour 2022 qui inquiète son entourage