Covid-19 : l’Autriche dénonce des accords « clandestins » au sein de l’UE

Alors que certains pays européens suspendraient la vaccination de leurs populations contre la Covid-19, le chancelier autrichien, Sebastian Kurz dénonce la façon dont les vaccins anti-Covid sont répartis au sein de l’Union européenne (UE).

« Il y a des indications selon lesquelles il existait une instance, un bazar où des accords supplémentaires ont été conclus entre des Etats membres et des firmes pharmaceutiques », a déclaré le chancelier à l’occasion d’un point de presse ce vendredi 12 mars 2021.

L’UE a promptement réagi pas pour démentir les accusations du Chancelier d’Autriche mais plutôt pour clarifier les contrats.

« La Commission a pour point de départ de distribuer les doses sur la base de la population, mais les Etats membres peuvent demander de recevoir un vaccin plus qu’un autre, » a expliqué Stefan de Keersmaecker.

« Ces échanges peuvent intervenir directement entre un Etat membre et un laboratoire en particulier dans le cadre d’un comité directeur, après la tenue des discussions entre tous les Etats membres », a ajouté le porte-parole.

Avec lanouvelletribune

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Le Togo et le Bénin échangent à Lomé sur les défis transfrontaliers