Covid-19 : « Le Togo est un pays souverain qui ouvrira ses frontières terrestres… »

Les frontières terrestres togolaises sont fermées depuis mars 2020, au lendemain de la découverte du premier cas confirmé de la Covid-19 au Togo.

Cette situation pèse beaucoup sur l’économie de ce petit pays d’Afrique de l’Ouest de 7,8 millions d’habitants, car beaucoup dépendent du commerce au sein de la zone de libre-échange de la CEDEAO.

« Le Togo est un pays souverain qui ouvrira ses frontières terrestres quand il le faut. Que nos voisins aient rouverts leurs frontières ou pas, le Togo est seul à décider de la date d’ouverture de ses frontières et je pense que ça ne va pas tarder », a martelé ce mercredi lors de sa conférence de presse traditionnelle le Médecin-Colonel Djibril Mohaman (Patron de la Coordination nationale de la gestion de la riposte contre la Covid-19).

« Les ministères concernés sont en relation avec les décisions au niveau de la CEDEAO. Nous sommes en discussion aussi avec l’Organisation Internationale pour les Migrants (OIM) sur la question parce que lorsqu’on ouvre une fois les frontières, même lorsqu’il y aura une autre pandémie il ne faut pas qu’on cherche encore à les fermer », a-t-il précisé.

Selon le patron de la riposte sur la covid-19, les discussions sont en cours avec l’OIM sur l’installation de certains systèmes au niveau des frontières pour la protection des populations.

En rappel, le Togo qui a détecté son premier cas le 6 mars 2020, totalise à la date du 30 mars, 36.930 cas cumulés de covid-19 dont 272 décès. 36.591 patients sont guéris et 67 sont sous traitement (mais pas dans des centres de santé).

Le Togo fait partie des pays ayant mieux géré la pandémie, selon plusieurs organisations internationales. 

Similaires