Covid-19 : les États-Unis bloquent l’exportation de doses du vaccin d’AstraZeneca

Alors que l’Europe fait face à de nouveaux retards de livraison des laboratoires, les États-Unis seraient en possession de dizaines de millions de doses inutilisées du vaccin du laboratoire AstraZeneca.

À en croire le quotidien New York Times, au moins 30 millions de doses du vaccin AstraZeneca seraient actuellement stockées dans une usine du laboratoire anglo-suédois dans l’Ohio. Dans le Maryland, une autre usine aurait déjà produit de quoi fabriquer des dizaines de millions de doses supplémentaires.

Confronté à une forte demande en Europe où son vaccin est autorisé, AstraZeneca a demandé à Washington de pouvoir exporter au moins une partie de ses doses vers l’Europe. Plusieurs gouvernements européens ont fait la même requête. Demande refusée pour le moment.

Toujours selon la presse américaine, le sort de ces vaccins fait l’objet d’un vif débat à la Maison Blanche. Certains estiment qu’il est effectivement nécessaire d’aider les pays européens, mais aussi le Brésil, durement touché. D’autres s’y opposent.

Interrogé cette semaine sur le partage des vaccins, Joe Biden a répondu que les États-Unis viendraient en aide aux autres pays… mais seulement lorsqu’il sera sûr que tous les Américains pourront être vaccinés.

Avec RFI

Plus d'articles
Barça : Joan Laporta inquiet pour Lionel Messi