Covid-19 : Les Seychelles en passe d’atteindre l’immunité collective

Des doses Sinopharm développées par les Chinois et acquises via les Émirats arabes unis ainsi que le vaccin Covishield développé par AstraZeneca ont été servis par les autorités seychelloises. Compte tenu de la situation, l’archipel pourrait devenir l’un des premiers pays au monde à obtenir une protection aussi étendue contre la pandémie.

Selon le président des Seychelles, Wavel Ramkalawan : « Je pense que la seule chose que notre pays a vraiment bien fait, c’est notre programme de vaccination. Les Seychelles sont actuellement dans le trio de tête en ce qui concerne les vaccinations, et nous espérons obtenir une immunité collective à la mi-mars, lorsque nous aurons vacciné 70 000 de nos citoyens. Ce qui représente 70 % de notre population de 100 000 habitants. Nous avons lancé le programme de vaccination en janvier et maintenant plus de 44 % des personnes ont reçu la deuxième dose du vaccin Sinopharm ».

Pour précision, on parle d’immunité collective lorsqu’un nombre suffisant de personnes est immunisé, soit par la vaccination, soit par une infection passée, pour stopper l’expansion anarchique du virus. Le mal de ce fait se transmet plus difficilement d’une personne à l’autre, ce qui constitue une protection pour ceux qui sont encore susceptibles de l’attraper.

Personne ne connait avec certitude le seuil d’immunité collective pour le coronavirus, bien que de nombreux experts affirment qu’il est de 70 % ou plus. D’après Wavel Ramkalawan, il est nécessaire que les pays riches assistent les pays pauvres pour acquérir des vaccins.

Avec Africanews

Plus d'articles
Madame, voici 10 signes qui montrent que votre homme n’est plus amoureux de vous !