Covid-19 : l’OMS déclare que seuls le Togo et la Gambie ont… 

L’Afrique aurait-elle mal abordé la campagne des vaccinations contre la Covid-19? C’est visiblement ce qui ressort des rapports sortants de plusieurs pays africains qui indiquent disposer de vaccins non utilisés.

Selon l’OMS, seuls le Togo et la Gambie ont confirmé avoir utilisé toutes les doses reçues avant la date de péremption.

Bien que de nombreux pays africains rencontrent des difficultés pour obtenir suffisamment de vaccins Covid-19, certains disposent de milliers de doses périmées qu’ils n’ont pas pu utiliser, rapporte la BBC.

Le Malawi se retrouve avec 16 400 doses du vaccin Oxford-AstraZeneca, tandis que le Sud-Soudan en a 59 000, toutes ayant dépassé leur date d’expiration, le 13 avril.

Les deux pays disent avoir décidé de détruire ces lots, reçus par l’intermédiaire de l’Union africaine, bien que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) souhaite qu’ils soient conservés pendant qu’elle examine si la date de péremption peut être prolongée en toute sécurité.

La République démocratique du Congo, le Nigeria, le Ghana semblent être dans le lot. L’impréparation et les difficultés financières expliquent dans la plupart des cas ces manquements, selon la BBC.

Plus d'articles
Chine : une famille conclut 23 mariages afin d’obtenir des appartements gratuits de la part du gouvernement