Covid-19 : l’UA renonce à des vaccins AstraZeneca

L’Union Africaine (UA) n’attend plus les vaccins Oxford-AstraZeneca produits en Inde.

Pour l’instance africaine, cette décision n’a aucun rapport avec le lien possible avec de rares cas de caillots sanguins impliquant le vaccin Oxford-Astrazeneca, mais plutôt liée à des problèmes d’approvisionnement qui pourront influencer négativement l’objectif fixé de vacciner environ 30 % de la population dans les 55 Etat-membres de l’UA d’ici la fin 2021.

En effet, si le vaccin anti-covid est toujours fourni à l’Afrique par le dispositif Covax, les restrictions indiennes sur les exportations vont compliquer les choses pour l’Afrique.

La majorité des livraisons de doses sur le continent proviennent du programme Covax, destiné notamment à approvisionner les pays les plus pauvres. 

« Si celles-ci sont retardées, il est peu probable que nous atteignions nos objectifs si le retard continue et je veux vraiment espérer qu’il s’agit d’un retard et non d’un moratoire, car ce serait catastrophique si tel était le cas alors le respect de notre calendrier de vaccination deviendra problématique, très, très problématique », a déclaré John Nkengasong.

Avec Africanews

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Reculer pour mieux sauter