in

Covid-19 : Un infectiologue propose de laisser les jeunes se contaminer entre eux

C’est une proposition choc que fait l’infectiologue Eric Caumes dans Le Parisien : il propose de « laisser » les jeunes se contaminer avec le coronavirus entre eux, à la condition expresse que ceux-là ne soient pas en contact avec parents et grands-parents. « On ne va pas pouvoir leur imposer le masque partout et leur interdire de se rassembler, surtout en plein été. Ce n’est peut-être pas politiquement correct, mais je pense de plus en plus qu’il faut les laisser se contaminer entre eux », dit le chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

Éric Dupond-Moretti, « un acteur fabuleux » : l’hommage de Claude Lelouch

« Ne les stigmatisons pas, disons-leur de respecter les anciens. En les laissant se contaminer, ils participeront à l’immunité collective et elle sera plus importante à la rentrée, dans les écoles et les universités », dit encore l’infectiologue. Une position qui bien sûr fait polémique alors que la thèse de l’immunité collective (quand un nombre suffisant de personnes, autour de 70 % de la population, a été contaminé, l’épidémie finit par s’éteindre d’elle-même) n’a pas encore été prouvée, même en Suède, où le gouvernement a fait le choix de ne pas confiner la population comme en France, Espagne ou Italie.

Certes, les jeunes sont souvent moins à risque que les plus âgés, et sont plus souvent asymptomatiques que les autres. Mais ce n’est pas sans risque pour eux non plus : « Les jeunes peuvent aussi avoir des formes graves… », reconnaît Eric Caumes.

Avec 20 minutes 



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Etats-Unis : Trump donnera 45 jours au propriétaire de TikTok pour sa vente

Confidence : « il me reste 40 jours à vivre sur cette terre à cause de mon petit ami », se lamente une Ghanéenne