En février dernier, l’ex-président de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo et son ex-ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé, bénéficiaient d’une libération sous condition. Après ce verdict des juges de la CPI, les deux (2) Ivoiriens attendent pour être fixés sur leurs sorts afin de rentrer au bercail.

Lire aussi : Bénin : Patrice Talon annoncé à Paris pour une ‘opération de déminage’



Dans la procédure judiciaire en cours, la Cour Pénale Internationale (CPI) vient de publier une requête de la représentante légale des victimes. Dans le document publié, Paolina Massidda souhaite la poursuite du procès de Laurent Gbagbo et Blé Goudé.

Lire aussi : Togo : Un conseiller spécial d’Alpha Condé chez le Président Faure Gnassingbé

Contacté par nos confrères de Koaci, Me Séry Zokou, conseil de Blé Goudé a tenu à faire des précisions suivantes : Selon l’avocat, la requête date du 28 septembre 2018. Elle a été faite avant les plaidoiries finales en novembre 2018.

«Il n’y a donc aucune nouvelle requête de Massidda. Ce qui a été publié est juste la version publique (sans les éléments confidentiels)», a précisé à Koaci, Me Séry, avocat au Barreau de Bruxelles et à la CPI.